Comment décrypter une offre d'empoi | Version imprimable |  Suggérer par mail

Pour être efficace dans sa recherche d’emploi, il faut savoir décoder les offres. Sans une lecture attentive, vous risquez de faire fausse route et de perdre du temps !

L’offre correspond-elle à votre envie ?

Inutile de foncer tête baissée si le poste ne correspond pas réellement à vos besoins. Pour gagner du temps, soyez d’abord attentif à ce qui est important pour vous et ce que vous recherchez. Les éléments de l’annonce sont-ils en phase avec vos objectifs ? Si vous préférez la sédentarité géographique, ce n’est pas la peine de postuler pour un grand groupe international. « L’idéal est de dresser une liste de ses critères, puis de voir combien correspondent à l’annonce », suggère Dominique Legoubey, coach et ancienne directrice des ressources humaines.

Vraie offre ou annonce bidon ?

Une offre reflète les valeurs de l’entreprise. La première impression peut donc être utile pour écrémer les annonces. « Si elle est mal rédigée, peu claire, contradictoire, ou qu’il manque des informations importantes, c’est plutôt mauvais signe », avertit Eric Hauptmann, responsable du cabinet de recrutement Solution RH. Si l’annonce est vague, il peut aussi s’agir d’un cabinet de recrutement ou d’une entreprise qui cherche juste à élargir son vivier de candidats pour l’avenir.

Voici les informations de base qui devraient figurer dans toute annonce sérieuse :

  • - L’entreprise qui recrute (son nom, son activité,…)
  • - Le périmètre du poste (les principales missions, les responsabilités…)
  • - La localisation géographique
  • - Le profil recherché avec une liste de critères (compétences, expériences, qualités)
  • - La façon dont le candidat doit postuler
  • - Éventuellement, une fourchette de salaire

Repérer les mots clés

Chaque entreprise utilise un vocabulaire spécifique, en fonction du poste recherché et de son domaine d’activité. Soulignez les mots clés dans l’annonce et comparez-les à votre profil. Cette analyse vous aidera à identifier les besoins du recruteur et vérifier s’il y a adéquation avec votre candidature. Ce travail préparatoire permettra ensuite d’ajuster votre argumentaire en fonction du profil recherché.

Si vous ne possédez pas toutes les aptitudes décrites, ne pas baissez pas les bras pour autant. Car les recruteurs ont tendance à en demander trop, en sachant très bien qu’ils ne trouveront pas la perle rare. « Dès lors que vous remplissez un minimum de critères, que vous êtes motivé par le poste et que vous vous sentez capable de convaincre, cela peut valoir la peine », rassure Dominique Legoubey.

Il faut savoir lire entre les lignes

« La plupart des annonces contiennent une part de mystère », précise Eric Hauptmann également auteur du livre "Le guide du candidat recruté". La taille d’une offre d’emploi ne permet en effet pas aux entreprises de tout dire. A charge au candidat d’effectuer un travail de recherche pour éclairer le poste sous un jour différent. « La recherche d’un DRH dynamique, ayant un sens aigu du relationnel prendra une autre dimension si vous apprenez que l’entreprise est en pleine restructuration », illustre le responsable du cabinet de recrutement Solution RH. Cette compréhension approfondie sera appréciée par l’employeur, le candidat ayant tenté de comprendre les enjeux du poste. Le vocabulaire utilisé pour décrire les compétences recherchées mérite aussi votre attention. Des termes comme « impératif », « exigé » ou « indispensable » ont un caractère éliminatoire. « On n’utilise pas ces mots par hasard, c’est une nécessité pour être embauché », prévient Eric Hauptmann à l'origine de l'offre de coaching en recherche d'emploi Coach en recrutement.

A contrario, les expressions plus nuancées comme « serait un atout » ou « souhaité » offrent davantage de latitude. Enfin, si l’annonce est truffée de termes techniques, c’est sans doute une façon de décourager les candidats qui ne seraient pas habitués à ce jargon. Les entreprises peuvent aussi donner des indications sur la personnalité recherchée. « Quand des critères subjectifs sont ajoutés, ce n’est pas anodin », commente Dominique Legoubey. Si le futur collaborateur doit être « dynamique », « minutieux » ou avoir « l’esprit d’équipe », il faut en tenir compte et faire figurer ces qualités dans votre lettre de motivation, en prenant soin cependant d’éviter le copier-coller. Là encore, il s’agira d’être concret. « La meilleure façon de faire valoir des éléments de votre personnalité, c’est de les mettre en situation », résume Eric Hauptmann.

Olivier Pierson © Keljob – avril 2010 

Article source : http://www.keljob.com/conseils-emploi/chercher-un-emploi/bien-mener-sa-recherche-demploi/decrypter-une-offre-demploi.html

 

 

Tous droits réservés 2007 - 2012 - Solution RH - Mentions légales

Cabinet de recrutement - Coach en recherche d'emploi - Entretien d'embauche - Crise et emploi - Télétravail - Emploi des jeunes - Emploi et ecommerce - Bijou fantaisie
Bijoux fantaisie - Zoé Bonbon - Dear Charlotte - Flowers for Zoé - Les étoiles de Lily - Lila Conti - Marie Depaire - Nakamol - Sophie Deschamps Bijoux - My First Diamond
Un jour mon Prince - Tokyo Jane - Esther Bonté - Good work(s) - Bracelet fantaisie - Bracelet My First Diamond - Lili Shopping - Bracelet Zoé Bonbon - Stage eCommerce
Nikki B - CC Skye - Hipanema - Bracelet pour homme - Bijoux enfants - Manchette Hipanema - Foulard en soie - Entre 2 Rétros - Maillots de bain Hipanema - Housse Ipad
Kim&Zozi - Bague My First Diamond - Bracelet Vintage - Bagages pour Homme - Kim and Zozi - Anne Thomas Bijoux - Helles Paris - By Boe - Azuni - Mishky - Bracelet cuir pour homme - Hipanema pour homme - Bijou Homme - GoodWorks homme - foulard Homme - Speedometer Official - Bracelet Homme - ceinture Homme