Réussir son entretien par webcam

Pour éviter les déplacements inutiles et gagner du temps, de plus en plus de cabinets de recrutement organisent des entretiens filmés à distance. Vous n’avez pas l’habitude des caméras ? Suivez ces conseils pour déjouer les pièges du direct.

Face à l’objectif de la webcam, Grégory Gonçalves se redresse et s’efforce de sourire. Pas de stress : pour ce chef de secteur de 26 ans, l’entretien d’embauche se déroule chez lui, à Strasbourg. Grégory a préparé son affaire : il sait où se placer. À 1,50 m de son écran d’ordinateur, le regard rivé sur la caméra. “Les jeunes ont l’habitude des webcams, ils chattent sur MSN, tout ça leur est familier. Demain, ce type d’entretien de recrutement sera systématique”, estime Gilles Dagorn, président de Job Strategy. 
La prévision est peut-être exagérée. Gilles Dagorn prêche pour sa paroisse : sa société vient de lancer sur le marché un outil baptisé Visio RH. Néanmoins, une dizaine de cabinets l’utilisent déjà. Parmi eux, le recruteur lyonnais CCLD. C’est avec lui que Grégory Gonçalves dialogue, à 500 kilomètres de distance. Pour un premier entretien, la solution est séduisante. “Quand le candidat se trouve à l’étranger, par exemple, cela me permet de m’assurer de sa motivation sans lui demander de venir en France”, explique Éric Hauptmann, directeur du cabinet de recrutement Solution RH et auteur du livre Le guide du candidat recruté.

S'entraîner face à un ami
Reste que tout le monde n’a pas l’habitude des feux de la rampe. Au xxe siècle – vous vous souvenez ? –, on conseillait aux candidats de répéter leur texte devant leur miroir. Aujourd’hui, avant d’affronter les questions des intervieweurs pixélisés, vous pouvez vous entraîner chez vous en demandant à un ami de jouer le rôle du recruteur, de chez lui, devant son ordinateur.

Pour vous faire la main, il existe même des sociétés comme Jobinlive (www.jobinlive.com) ou Visiorecrut (www.visiorecrut.fr) qui proposent des outils de simulation à l’entretien d’embauche virtuel. Grégory Gonçalves, pour sa part, s’est filmé chez lui afin de se roder à cet exercice. “Cela m’a également permis de faire des essayages. J’ai pu m’assurer que mon costume passait bien à l’écran, avec ma chemise bleu clair et ma cravate bleu foncé.”
Ne souriez pas, c’est loin d’être un détail. “Pour un entretien de chez eux par webcam, certains candidats ont tendance à se comporter comme s’ils invitaient des amis à boire un verre. Ils sont habillés en jean et chemise, ou carrément en tee-shirt”, s’amuse Lionel Deshors, dirigeant du cabinet de recrutement CCLD. Pourtant, la situation exige le même sérieux que pour tout entretien. Il faut donc se comporter comme si on avait rendez-vous dans le bureau du recruteur.

Soigner la forme
Autre nécessité : tester son matériel au préalable (lire encadré ci-dessous). En cas de panne, vous risquez de vous décrédibiliser. Comme ce cadre dont l’ordinateur faisait autant de bruit qu’un Tupolev au décollage : il a eu du mal à vendre ses qualités. Ou cet autre qui s’est rendu compte trop tard qu’il avait oublié d’installer le logiciel fourni avec la webcam. Pour soigner la forme, encore un petit conseil : ne négligez pas l’arrière-plan. Certes, votre poster de Penélope Cruz est très sympa. Mais il risque de distraire votre recruteur. L’idéal est d’opter pour un mur blanc.

Regardez l’objectif
Une autre spécificité de l’entretien par webcam peut vous déstabiliser : la difficulté à interpréter les réactions de votre interlocuteur. “C’est assez piégeant : sur mon écran, je voyais le directeur des ressources humaines d’assez loin, et donc en tout petit ! J’ai eu du mal à mesurer si j’avais bien répondu à ses questions”, témoigne Michael, directeur de projets installé aux Pays-Bas, qui a passé un entretien à distance avec le DRH américain de sa société pour un poste à pourvoir outre-Atlantique.
N’oubliez pas non plus que c’est la webcam qu’il faut regarder, pas l’écran. C’est une question d’entraînement : on apprend vite à jongler entre la webcam et l’écran sans s’agiter sur son siège et sans hocher la tête comme une peluche posée sur la plage arrière d’une voiture.

Savoir aller à l’essentiel
En entretien vidéo, c’est comme à la télé : il faut des réponses courtes et précises, aller à l’essentiel. Pas facile. Candidats et recruteurs le reconnaissent, l’entretien à distance est un exercice fatigant. Il y faut plus de concentration qu’un tête-à-tête. “Insistez sur des mots-clés qui capteront l’attention, en privilégiant les données factuelles”, conseille Éric Hauptmann également auteur du livre Le guide du candidat recruté. Grégory Gonçalves conseille pour sa part de coller des Post-it de chaque côté de l’écran (de sorte que votre interlocuteur ne les voit pas) : “J’y note les idées que je veux absolument faire passer.” 
D’ailleurs, il n’y a pas que le recruteur qui risque de se lasser. Le candidat lui-même peut décrocher. Les occasions de distractions sont bien plus nombreuses à la maison que dans un bureau : un enfant qui pleure, un téléphone qui sonne… Pensez donc à vous isoler et à éteindre les autres applications de votre ordinateur, courrier et messagerie instantanée. La petite sonnerie d’un “chat” qui rythme la conversation pourrait vous faire perdre les pédales. Grégory Gonçalves a déjà failli se laisser troubler. Comme cette fois où sa compagne, rentrée plus tôt que prévu dans leur studio, était passée en se baissant sous la webcam. “J’ai allumé la lumière pour faire diversion.” Le recruteur n’y a vu que du feu. Un véritable réflexe de comédien professionnel.

Par : Lydie Colders le Mardi 28 avril 2009

 

Article source : http://www.courriercadres.com/content/réussir-son-entretien-par-webcam

Cet article a été publié dans Courrier Cadres n°27 daté de février 2009.

 

Tous droits réservés 2007 - 2012 - Solution RH - Mentions légales

Cabinet de recrutement - Coach en recherche d'emploi - Entretien d'embauche - Crise et emploi - Télétravail - Emploi des jeunes - Emploi et ecommerce - Bijou fantaisie
Bijoux fantaisie - Zoé Bonbon - Dear Charlotte - Flowers for Zoé - Les étoiles de Lily - Lila Conti - Marie Depaire - Nakamol - Sophie Deschamps Bijoux - My First Diamond
Un jour mon Prince - Tokyo Jane - Esther Bonté - Good work(s) - Bracelet fantaisie - Bracelet My First Diamond - Lili Shopping - Bracelet Zoé Bonbon - Stage eCommerce
Nikki B - CC Skye - Hipanema - Bracelet pour homme - Bijoux enfants - Manchette Hipanema - Foulard en soie - Entre 2 Rétros - Maillots de bain Hipanema - Housse Ipad
Kim&Zozi - Bague My First Diamond - Bracelet Vintage - Bagages pour Homme - Kim and Zozi - Anne Thomas Bijoux - Helles Paris - By Boe - Azuni - Mishky - Bracelet cuir pour homme - Hipanema pour homme - Bijou Homme - GoodWorks homme - foulard Homme - Speedometer Official - Bracelet Homme - ceinture Homme